Obtenez maintenant 1 des seulement 11 exemplaires disponibles: 
Le St. Gaudens Double Eagles de 1908 - Sans devise

Auguste Saint-Gaudens (1847-1907) créa le Double Eagle en 1907 à la demande personnelle du président Théodore Roosevelt. Ce fut sa dernière création en tant que médailleur. La devise IN GOD WE TRUST fut enlevée sur le revers...

La pièce ‘sans Dieu’- or sans bénédiction
Pendant la Guerre de Sécession il fut décidé que la devise ‘In God We Trust’ fut mis sur les pièces. Il était couramment dit: ‘’ aucun pays n’est fort sans la force de Dieu ou en sécurité sans sa protection”. Bien que le président Roosevelt fût un homme religieux, il décida d’enlever la devise nationale de la pièce 50 ans plus tard. Il ne trouva pas approprié que Dieu se trouva sur des pièces utilisées pour acheter de l’alcool dans les saloons, pour jouer dans les casinos ou pour visiter les prostituées. Le pays parla de honte concernant cette décision et à mi-chemin de l’année 1908 ‘‘In God We Trust’ fut de nouveau frappé sur les pièces. Le type ‘sans devise’ est depuis extrêmement populaire parmi les collectionneurs dans le monde entier.

Le St. Gaudens Double Eagles de 1908:

  • Or massif .900
  • Variante très spéciale : type pas de devise
  • Qualité exceptionelle : Superbe - FDC
  • Une grande taille : diamètre de 34 mm !
  • Poids de 33,436 grammes ( !)
  • Livré avec le Certificat Officiel d’Authenticité
  • A partir de 1933 plus de 90 % des pièces américaines en or furent fondues.

Pour le prix de 2.799 Euro, vous recevrez un véritable trésor en or. 
Vous pouvez choisir de payer en 1 fois ou en 3 fois.

Spécifications
Qualité:
AU - UNC
Composition:
Or 21.6 carats (.900)
Année d’émission:
1908
Pays d’émission:
Les Etats-Unis d’Amérique
Valeur nominale:
20 Dollar
Poids:
33,40 grammes
Diamètre:
34 mm
Avers:
Lady Liberty - millésime
Revers:
Aigle américain - légende: • UNITED • STATES • OF • AMERICA • - valeur nominale - sans devise

Les dollars américains sont toujours prisés sur le marché numismatique.  Le Double Eagle de Saint Gaudens peut être considéré comme l’étoile étincelante dans cette zone de collection. Les 3 histoires suivantes vous montreront que les 26 pièces que nous avons en notre possession sont plus qu’exceptionnelles.

1. Un relief impossible
Le président Roosevelt trouvait les pièces américaines d’avant 1907 très laides. Inspiré par les portraits de l’empire romain en haut relief, Saint Gaudens – un des meilleurs sculpteurs du pays – opta pour un nouveau design. Cela est visible : son design de ‘Lady Liberty’ est pratiquement une statue sur une pièce. Le relief est si élevé. La Monnaie US protesta violemment. Chaque pièce dut être au moins 5 fois frappée pour obtenir le relief particulier. Après 12 000 exemplaires le président dut reconnaitre que le relief était trop élevé pour des pièces de circulation ‘ordinaires’. Le Double Eagle avec un haut relief accentué de 1907 est depuis une des pièces américaines bénéficiant de la plus haute valeur de collection.

2. La pièce ‘sans Dieu’- or sans bénédiction
Pendant la Guerre de Sécession il fut décidé que la devise ‘In God We Trust’ fut mis sur les pièces. Il était couramment dit: ‘’ aucun pays n’est fort sans la force de Dieu ou en sécurité sans sa protection”. Bien que le président Roosevelt fût un homme religieux, il décida d’enlever la devise nationale de la pièce 50 ans plus tard. Il ne trouva pas approprié que Dieu se trouva sur des pièces  utilisées pour acheter de l’alcool dans les saloons, pour jouer dans les casinos ou pour visiter les prostituées. Le pays parla de honte concernant cette décision et à mi-chemin de l’année 1908 ‘‘In God We Trust’ fut de nouveau frappé sur les pièces. Le type ‘sans devise’ est depuis extrêmement populaire parmi les collectionneurs dans le monde entier.

3. La toute dernière et la plus chère pièce en or
La ‘Grande Dépression’ força le président Roosevelt en 1933 à interdire la possession privée d’or.  A quelques exceptions près presque tout l’or privé dut être restitué. Entre 1933 et 1950 pas moins de 1 6000 milliards de dollars d’or ont été restitués et fondus. Et naturellement aussi les grandes et lourdes pièces Double Eagle, furent ainsi perdues à jamais.

Le motif de St. Gaudens fut frappé jusqu’ à la fin de l’or en circulation en 1933. Tout juste après la frappe et bien qu’elles furent en circulation, les pièces Doubles Eagles furent interdites. Les services secrets supervisèrent la fonte.  Mais un employé réussit à voler quelques exemplaires.  Jusqu’à ce jour seuls 20 exemplaires sont connus : 2 se trouvent au Smithsonian Museum, 7 furent détruits par les services secrets et 10 sont à Fort Knox. Le seul exemplaire ayant survécu  fut vendu aux enchères en 2002 pour 7,6 millions de dollars et de ce fait est encore aujourd’hui la  pièce en or la plus chère au monde ! Le Double Eagle de Saint Gaudens est toujours perçu dans les livres d’histoire comme la dernière pièce de dollar en or et la plus chère pièce en or au monde. Cela rend chaque exemplaire un objet de collection spécial. Le record aux enchères de la variante que nous avons à notre disposition maintenant a atteint 575 000 dollars !

J’espère de tout cœur que mes collègues et moi même pourront vous féliciter très prochainement d’une fantastique acquisition pour votre collection !