Les pièces les plus Légendaires du Monde - partie 4

En 1899, pendant la seconde guerre des Boers, les nouveaux coins pour les pièces en or de la République sud-africaine tombèrent entre les mains des Britanniques. Les Anglais souhaitaient incorporer le pays dans leur Colonie du Cap. Ils déclarèrent que la République n'était pas un État indépendant, et ne pouvait donc pas frapper sa propre monnaie. Des diamants et de l'or avaient été récemment découverts dans la région. Ce fut probablement l'une des principales raisons de son annexion.

Après la perte des nouveaux coins, Paul Kruger, le président de la République sud-africaine, fit frapper un 9 à la main sur une livre en or de 1898. Ce 9 faisait référence à 1899. De cette manière, il démontra au Consul général américain à Pretoria que sa République était bien un État indépendant capable de battre sa propre monnaie. Mais ce fut en vain. Personne ne lui vint en aide, à lui et son pays. En 1902, les Anglais s'emparèrent définitivement de la République sud-africaine. 

Il n'existe qu'un seul exemplaire de la pièce ‘Single 9’. En 2001, sa valeur est montée jusqu'à 1.400.000 dollars américains lors d'une vente aux enchères en Afrique du Sud.