Il y a quelque temps, j'avais déjà écrit un blog sur les pièces et médailles "Belle Epreuve". Je voudrais maintenant vous en dire un peu plus sur cette indication de qualité pour les pièces ou les médailles.

La Maison de la Monnaie Belge vous propose régulièrement des pièces ou médailles en argent et en or avec la qualité : Belle Epreuve. Cela signifie que la pièce ou la médaille est de la plus haute qualité possible que la technique actuelle des pièces est capable de produire

Qu'est-ce que cela signifie réellement : "Belle Epreuve"? Pouvez-vous le voir ? Comment arrive-t-on à "Belle Epreuve"?

Commençons : Belle Epreuve est un résultat final dans la fabrication d'une pièce de monnaie. C'est le produit d'une procédure très minutieuse. Dans ce blog, je décris de quelle façon une pièce ou une médaille Belle Epreuve est créée. Tout ce qui est dit ici sur les pièces de monnaie s'applique également aux médailles.

La frappe des "pièces ordinaires"
Pour la plupart, la procédure de frappe d'une pièce de monnaie Belle Epreuve est la même que pour une pièce de monnaie ''ordinaire''. Les pièces sont frappées sur des flans. Ils ont exactement la taille de la pièce qui en est tirée.

Les pièces sont frappées avec des coins. Ce sont des plaques d'acier avec un négatif de la monnaie. Il y a un coin pour l'avers et un pour le revers. Les deux coins sont montés dans la presse. Un tout nouveau flan est automatiquement placé, la presse frappe les deux coins sur le flan avec une grande force et vitesse. Résultat : une impression positive des deux coins sur le flan, qui devient donc une pièce de monnaie.

Quelle est la particularité de la procédure Belle Epreuve ?
Aussi pour les pièces de monnaie Belle Epreuve, des coins de l'avers et du revers sont utilisés pour frapper avec force le flan. Cependant la différence avec les pièces ordinaires réside dans les détails. Cela commence déjà avec les flans. Ils doivent être d'une qualité irréprochable. Ils sont en or poli étincelant ou en argent de haute teneur. Le technicien des monnaies les met individuellement avec des gants dans la presse. Les coins pour les pièces Belle Epreuve doivent également être impeccables. De plus, les coins pour les émissions Belle Epreuve ne sont utilisés qu'un nombre limité de fois. Ils doivent avoir absolument aucun signe d'usure. Un coin pour une pièce de monnaie ordinaire peut être utilisé des milliers de fois, un coin pour Belle Epreuve au plus 50 fois. La frappe est alors par pièce. Après la frappe, la pièce est retirée de la presse avec des gants. Elle est immédiatement placée dans une capsule, de sorte que rien ni personne ne puisse changer la qualité par contact. De cette façon, elle reste Belle Epreuve.

Le résultat
Le résultat est que les parties inferieures d'une pièce Belle Epreuve ont un effet miroir, sans aucun défaut. Les parties supérieures sont juste mates, sans aucune irrégularité. Comme vous l'aurez compris, cette procédure manuelle est coûteuse et prend du temps. C'est la raison pour laquelle les pièces et médailles Belle Epreuve sont presque toujours produites en bas tirages.